Rechercher
  • One Sina

Château dans le ciel

« Elle a un château dans le ciel, l’Infini est son aire de jeu »



Il y a des balançoires sur votre gauche que l’on fait voler trop hautes tels des Espoirs; on voit quelques gamins ailés qui tombent souvent et qui s’écorchent les genoux. Mais de crainte défaites-vous, le sol est de coton et non de cailloux. Puis à côté, des toboggans où glissent les Éternités comme des lettres dans leurs enveloppes fines, comme des larmes sur les joues entre les tâches de rousseur. À quelques pas, trouvez ce manège, à l’allure d’un carrousel plutôt standard mais où tournent les destins évidents sur leurs chevaux de bois agencés à plusieurs hauteurs. Et en face, il y a deux ou trois poutres décorées d’Azur qui s’habillent de nuit quand le jour finit pour que les étoiles défilent, marchent avec assurance dans leurs robes d’Or; certaines ont des noms si jolis. Polis sont les nuages à toute heure, dans leurs rondes vastes, où tous les rêves se perdent et sont pris. Et mon château, d’une pareille beauté sous Hélios ou veillé par la Reine Lumière; mon château est ouvert. Ouvert aux âmes qui ont un peu le mal de Terre. Celles dont l’esprit ne s’éteint jamais, même pas quand vient le sommeil. Celles qui ne le trouvent jamais et commencent à s’endormir quand vient le Soleil. Entrez, je vous attends dans mon château. Trouvez-le, quelque part où le ciel n’a jamais été aussi beau. Il y a des balançoires sur votre gauche que l’on fait voler trop hautes tels des Espoirs; on voit quelques gamins ailés qui tombent souvent et qui s’écorchent les genoux. Mais de crainte défaites-vous, le sol est de coton et non de cailloux. Si vous avez un peu d’Amour, alors installez vous. Mon château tient et contre toutes les tempêtes, même si c’est dur à croire quand on le voit. On le croirait peser le poids d’un cil car immobile dans le vide mais il tient parfaitement comme ça. Tous les êtres et peuples du ciel connaissent cette adresse et aiment s’y rendre. Tous sont riches ici, le ciel donne tout et n’a rien à vendre.

Il n’y a pas meilleur balcon que celui du château pour les contemplations, voyez les couchers de Soleil et les pleines Lunes comme à portée de main. Aimez-vous quand l’ordre retentit, l’Univers unit de nouvelles âmes en vers la plupart des matins.

J’ai bien peur que les quelques immortels vous intimident un peu, le temps que vous le deveniez également. Ils vont parleront de leur Amour à longueur de saisons comme l’unique qui compte, comme l’unique au monde mais sachez qu’un vous attend aussi beau et si ce n’est plus grand.

Notez que le malheur existe quand même ici, Minuit s’en charge souvent. Voulez-vous vivre d’un éternel apaisement ? La nuit fait rêver mais pas que. On n’aime pas trop en parler mais l’Infini est un jeu dangereux. Il y a des balançoires sur votre gauche que l’on fait voler trop hautes tels des Espoirs; on voit quelques gamins ailés qui tombent souvent et qui s’écorchent les genoux. Mais de crainte défaites-vous, le sol est de coton et non de cailloux. Mon cœur recherche quelqu’un, peut-être l’avez vous vu ? Si jamais, dites lui de venir et vite, du tonnerre est en vue.

[...]



107 vues

©2019 by One sina. Designed by Virgil Caffier